Fic NCIS : Tout Ne Se Passe Pas Toujours Comme On Voudrait 9


 
Et voilà enfin la suite de ma fic ! Ouais ouais ça fait HYPER longtemps que je ne l'ai pas avancée mais ... Bref, pas la peine de m'expliquer, je vous la met tout de suite. Et pour me faire pardonner, ce chapitre est plus long ^^
 
Au bout de quelques minutes, Tony porta Ziva jusque dans la chambre et l'allongea sur son lit. Ziva s'était calmée et ne pleurait pratiquement plus. Alors Tony commença à partir mais Ziva le retenu par la manche :
 
- Non, reste s'il te plait ... Je préférerais ne pas rester seule ...
- Pas de problème. Je m'assois sur le fauteuil à coté du lit.
- Merci Tony ...
 
Ziva était soulagée. Quand Tony était la, elle se sentait plus en sécurité. Comme si tout les problèmes disparaissaient. Malheureusement, ce n'était pas le cas et le bébé dans son ventre  lui fit remarquer. Elle se retourna alors et vit Tony, toujours assis près d'elle. Il lui fit un sourire rassurant qui voulait dire :"Je suis là". Ziva sourit alors et s'endormit, sereine.
 
Le lendemain matin, Ziva se réveilla doucement et revint à ses esprits tranquillement. Elle avait bien dormi cette nuit, ce qui était étonnant car depuis qu'elle avait appris qu'elle était enceinte, elle dormait très mal. Elle ouvrit alors les yeux et se leva. Elle arriva dans la cuisine et vit un bout de papier :
 
"J'ai rangé ton appartement, il y avait du boulot ! Tu devrais m'apporter mon café le matin pendant une semaine pour me remercier ! Je t'ai préparé un petit déjeuner, il est dans le frigo. Allez, à lundi (la c'est samedi) et hésite pas à m'appeler si tu as besoin ! Je serais toujours là pour toi, ne l'oublie pas !
Tony"
 
Ziva sourit et se mit la main sur le ventre :
 
- Merci ... Merci Tony ... Je sais que tu sera toujours là pour moi, et encore plus maintenant ... termina-t-elle en regardant son ventre déjà bien arrondi pour 3 mois. Elle prit alors son petit déjeuner, puis passa à la salle de bain qui était toujours aussi propre que le reste de l'appart'. Elle se sentait mieux après la venue de Tony. Mais une fois dans la douche, elle pensa à sa grossesse et son ventre se noua. Elle posa ses poings et son front contre la paroi de la douche et les larmes vinrent se mêler à l'eau de la douche. La peur envahit l'israélienne et la replongea dans le désespoir de ses derniers jours ...
 
Le lundi matin, Ziva arriva en avance au NCIS car elle avait très peu dormi cette nuit. Elle était la première et avait pensé à prendre un café pour Tony. La veille, elle était allée a l'échographie des 3 mois mais n'en avait parlé a personne vu qu'ils croyaient tous qu'elle en était à son 2ieme mois. Elle se mit alors au travail et tout le monde arriva au conte-goute après elle ... Sauf Tony. Celui qu'elle attendait le plus arrivait en retard, une fois de plus. Il arriva finalement avec 20 minutes de retard. Ziva se leva alors immédiatement et s'avança vers le bureau de Tony avec son café à la main, devenu froid :
 
- Tony, je voulais d'abord te remercier pour vendredi soir. Tu m'as bien remonté le moral. Même si ça n'a pas duré, dit-elle en se tournant vers le mur le temps de le dire. Je t'ai alors pris un café ce matin mais le temps que tu arrives il n'est plus chaud, je vais aller t'en chercher un autre.
 
Puis elle commença à partir. Tony s'élança alors à sa poursuite et lui pris le café des mains.
 
- Alors de 1, c'est normal pour vendredi, tu n'as pas à me remercier. De 2, ce que j'ai dit sur le papier à propos du café, oublie. C'était pour rigoler. Et de 3, je boirais ce café, même froid.
 
Puis il retourna s'assoir. Ziva sourit et se remit au travail. Tony but une gorgée du café qui n'était pas si mauvais. Puis sachant qu'il venait de Ziva, il se régala. Il leva la tête vers Ziva qui travaillait. Son c½ur se mit alors à battre un peu plus vite que la normale. Ziva était peut-être au plus bas mais ça permettait à Tony de découvrir la vraie Ziva. Celle qui ne cache pas ses sentiments, qui peut être fragile et sensible. Mais surtout il se sentait utile. Il voulait être là pour elle. Une de ses questions était qu'elle risquait d'élever son bébé en mère célibataire. Tony ferrait alors tout pour retrouver le père du bébé. Autant pour Ziva que pour le père. Car un enfant, c'est la plus belle chose de la vie. Le plus beau cadeau l'on puisse recevoir. Et s'il avait un enfant quelque part dans ce monde, il voudrait le savoir. Quoi qu'il en coute ... Tony dut sorti de ses pensées suite  à la remarque de Gibbs :
 
- Quand Tony voudra se joindre à nous pour travailler, il pourra peut-être nous aider.
 
McGee se moqua un peu mais Ziva de réagit même pas. Tony vint alors les aider.
 
La journée se passa tranquillement et le soir vint vite. 19h arriva et chacun rentra chez soit. Tony s'empressa de rentrer chez lui. Il mangeât un petit truc et repartit immédiatement. Arrivé devant chez Ziva, il sonna a plusieurs reprises. Mais toujours sans réponses . Toujours devant la porte, il l'appela sur son portable qu'il entendit sonner dans l'appartement. Elle était donc là. Elle devait sans doute être encore assise sur son canapé, à déprimer sans remarquer que la sonnette ou même sont portable sonnait. Il commença alors à crocheter la serrure pour entrer. Un vieille dame sortant de la pièce d'à côté le réprimanda :
 
- Hey ! Puis-je savoir ce que vous faites ?
 
Tony, qui ne s'y attendait pas, sursauta et en tomba par terre. La vieille dame rigola et Tony grogna. Il se relava et expliqua :
 
- Je suis un amis de Mlle David.
- Vraiment ? Alors faites quelque chose pour elle, elle va vraiment mal ces temps-ci.
- Je le sais malheureusement, et c'est pour ça que je suis là.
- Bien, alors bonne chance.
 
Puis elle partit. Tony, soulagé, entra finalement chez Ziva et la trouva bien assise sur son canapé, le regard dans le vide, comme il s'y attendait. Il se déchaussât et avanca doucement. Arrivé prés du canapé, il laissa échapper un soupir. Inquiet, triste et plein de compassion pour sa coéquipière. Elle avait l'air tellement désemparée, dépassée, sans vie ... Elle qui était pourtant toujours si forte. Il s'approcha alors un peu plus et posa sa main sur l'épaule de Ziva qui sursauta et le regarda, intriguée :
 
- Tony ? Mais ... Que fait-tu là ? Je ne t'ai pas appelé !
- Je t'ai entendu ce matin, quand tu as dit que tu allais mal, de nouveau.
- De ... De quoi tu parles ?
- Ce matin, tu as dit que je t'avais remonté le moral mais que ça n'avait pas duré. Alors je me suis dit que je devrais venir te voir de temps en temps.
- Non. Je suis une grande fille Tony. Dit-elle en se levant. Je peux m'occuper de moi toute seule !
- Permet-moi d'en douter. Déclara-t-il en indiquant le chantier qui revenait déjà.
- C'EST QUOI TON PROBLÈME TONY A LA FIN ? J'AI BESOIN DE PERSONNE OK ? JE FAIS CE QUE JE VEUX DE MA VIE !
- C'EST QUOI MON PROBLÈME ? TU ME DEMANDES VRAIMENT C'EST QUOI MON PROBLÈME ? EH BIEN JE VAIS TE LE DIRE MOI ! C'EST TOI ! C'EST TOI MON PROBLÈME ! JE VOIS BIEN QUE TU VAS EXTRÊMEMENT MAL ! ALORS JE VIENS POUR T'AIDER. CAR JE VEUX T'AIDER ! JE VEUX ÊTRE LÀ POUR TOI !
 
Tony s'était énervé et l'avait engueulé comme il fallait pour la faire réagir. Essoufflé et encore énervé, il termina par lui dire qu'il allait lui préparer un repas. Puis parti dans la cuisine.
 
Ziva, qui avait pris peur de voir Tony s'énerver ainsi après elle, compris qu'il avait raison et accepta son aide. Elle alla alors le voir dans la cuisine et s'arrêta à quelques mètres de Tony. Il préparait le repas, apparemment encore énervé.
 
- Je suis désolée Tony. Tu as raison ...
 
Tony de répondit pas mais ça avait quand même l'air de le calmer.
 
- Je vais mal, je suis dans une situation auquel je n'ai jamais été confronté. Ni personne de mon entourage. Alors oui,c'est vrai, je suis habituellement forte. Mais là, la vie d'un petit être innocent est en jeu et tout ce poids sur mes épaules ... Je ... Je ne peux pas ...
 
Tony s'approcha alors et plongea alors ses beaux yeux verts dans ceux de Ziva et lui dit :
 
- Tu n'es pas seule à porter ce poids Ziva. L'équipe et moi sommes là pour t'aider. Mais si tu te renfermes sur toi même, on ne pourra rien faire pour toi.
- ...
- Allez, mange ça. Tu en as besoin et le bébé aussi.
 
Et voila ! Alors ? Qu'en pensez-vous ? Dites moi tout ! Comment qualifiiez vous mes passages ? Drôles ? Émouvants ? Longs ? Ennuyeux ? Précisez votre avis ! ^^

Tags : fic - fic tiva - fic tiva love - fic tiva NCIS - fic tiva Blog - fiction tiva - fiction - tout ne se passe pas toujours comme on voudrait - tiva - tony - ziva - love - enceinte

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.196.135.90) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse